Le laboratoire

Nos tutelles

CNRS
Partenaire
Fédération

Rechercher





Accueil > Thématiques scientifiques

Lipides de Surface

publié le , mis à jour le

Responsables : Frédéric Domergue, Chargé de Recherches CNRS & Jérôme Joubès, Professeur des Universités


Frédéric Domergue a obtenu son doctorat en biochimie en 1997 et son HDR en 2013 à l’Université de Bordeaux. Il a travaillé comme chercheur postdoctoral à la Foundation Nobel, USA (1997-1998), à l’Université de l’Etat de Washington, USA (1998-2000) et à l’Université d’Hambourg, Allemagne (2000-2005). En 2005, il a obtenu un poste de chargé de recherche (CR1) au CNRS et a rejoint le LBM. Il est auteur ou co-auteur de 45 articles scientifiques.
Tél : 00 33 5 57 12 25 74
E-mail : frederic.domergue@u-bordeaux.fr






Jérôme Joubès est Professeur de l’Université de Bordeaux. Il a obtenu son doctorat en biologie végétale en 1999 et son HDR en 2013 à l’Université de Bordeaux. Il a travaillé comme chercheur postdoctoral au Département de Biologie des Systèmes Végétaux de l’Université de Gand en Belgique (2000-2003). En 2003, il a rejoint le LBM comme Maître de Conférences à l’Université de Bordeaux. Depuis 2016, il est directeur de la Fédération de Recherche « Biologie intégrative et écologie » et directeur adjoint du Département de Recherche « Sciences de la vie et santé » de l’Université de Bordeaux. Il est actuellement responsable de l’équipe « Biochimie intégrative du métabolisme lipidique végétal ».
Tél : 00 33 5 57 12 25 74
E-mail : jerome.joubes@u-bordeaux.fr



Membres du groupe : Frédéric Domergue (CR), Jérôme Joubès (PU), Didier Thoraval (MC), Stéphanie Pascal (TR).
















Le contrôle de la quantité d’eau à l’intérieur d’une plante est essentiel à sa survie.L’excès ou le manque d’eau provoquent des stress sévères chez les plantes terrestres pouvant même, dans des conditions extrêmes, conduire à leur mort. Lors de l’évolution, les plantes ont adapté leur anatomie et leur physiologie afin de maintenir une composition en eau compatible avec la vie, et ce même dans des conditions environnementales défavorables.

Pour cela, elles ont développé :

- La cuticule, constituée des cires cuticulaires et de la cutine, présente sur leurs parties aériennes, qui contrôlent avec les stomates les mouvements d’eau entre les cellules de l’épiderme et l’air environnant,
- Les parois subérisées, contenant de la subérine et des cires associées. Elles sont formées dans certains tissus internes (e.g. endoderme des racines) ou à l’interface de l’environnement (périderme), soit constitutivement soit sous l’effet de stress et constituent une barrière hydrophobe diminuant fortement la diffusion de l’eau et des solutés dans l’apoplasme.

La cutine et la subérine sont des biopolymères spécifiques des plantes principalement composés de dérivés d’acides gras et de glycérol qui sont estérifiés les uns aux autres (principalement des acides gras bi- et tri-fonctionnels possédant des fonctions hydroxyles et/ou époxydes et/ou carboxyles). La subérine contient en outre une quantité importante de dérivés phénoliques. Les cires cuticulaires sont constituées de dérivés d’acides gras à très longue chaine : alcanes, alcools et cétones notamment. Les informations concernant leur biosynthèse et leur rôle physiologique notamment en conditions de stress hydrique sont encore fragmentaires.

Nos études visent d’une part à comprendre la biosynthèse, la régulation, l’organisation et la mise en place des différents constituants de la cutine, de la subérine et des cires et d’autre part, à étudier la régulation de l’expression des gènes qui contrôlent leur qualité et leur quantité en conditions de stress hydrique.

Visualisation des cristaux de cires des tiges d’Arabidopsis par microscopie électronique à balayage

Sélection d’articles

  • Delude C., Moussu S., Joubès J., Ingram G. and Domergue F. (2016) Plant surface lipids and epidermis development. In "Lipids in Plant and Algae Development", "Subcellular Biochemistry" vol. 86, Nakamura Y. and Li-Beisson Y. (eds), Springer International Publishing Switzerland, pp 287-313.
  • Haslam T.M., Haslam R., Thoraval D., Pascal S., Delude C., Domergue F., Manas-Fernandez A., Beaudoin F., Napier J.A., Kunst L. and Joubès J. (2015). CER2-LIKE proteins have unique biochemical and physiological functions in very-long-chain fatty acid elongation. Plant Physiology, 167 : 682-692.
  • Vishwanath S.J., Kosma D. K., Pulsifer I. P., Scandola S., Pascal S., Joubès J., Dittrich-Domergue F., Lessire R., Rowland O. and Domergue F. (2013). Suberin-associated fatty alcohols in Arabidopsis thaliana : distributions in roots and contributions to seed coat barrier properties. Plant Physiology, 163(3) ; 1118-1132.
  • Bernard A. and Joubès J. (2013). Arabidopsis cuticular waxes : Advances in synthesis, export and regulation. Progress in Lipid Research, 52:110-129.
  • Bernard A., Domergue F., Pascal S., Jetter R., Renne C., Faure J.D., Haslam R.P., Napier J.A., Lessire R. and Joubès J. (2012). Reconstitution of plant alkane biosynthesis in yeast demonstrates that Arabidopsis ECERIFERUM1 and ECERIFERUM3 are core components of a very-long-chain-alkane synthesis complex. Plant Cell, 24(7) : 3106-3118.